Accueil de MesAieux.com

Histoire et origine de la famille Aillot

Noms de famille similaires: Aiot , Ayot , Ayote , Ayotte , Hayot

Voir la liste de tous les Aillot

Mariages de la famille Aillot

Notre banque de données contient 267 mariages de la famille Aillot

En voici quelques exemples. Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour faire plus de recherches.






















Faire plus de recherches

Commencer votre arbre généalogique gratuitement

Retracez l'histoire de votre famille

Créer mon arbre généalogique

Généalogie par nos experts

Obtenez un magnifique arbre sans effort

Voir nos modèles d'arbres


En plus des mariages nous avons 43 autres documents pour la famille Aillot



Pionniers de la famille Aillot

Thomas Hayot-Ayotte est né vers 1609 à Soligny-la-Trappe, Orne, France. De filiation inconnue, il épouse Jeanne Boucher, également de filiation inconnue, le 15 juillet 1629 à Mortagne-au-Perche, Orne, France. De leur union naissent 5 enfants, dont deux voient le jour au Québec. Accompagné de sa famille, il s’installe au pays en 1638. Il est défricheur pour la compagnie de la Nouvelle-France. Après avoir exploité la ferme des jésuites à Beauport, il s’établit à Sillery, où, en 1653, il est nommé syndic. Devenu veuf en 1670, il se remarie la même année à Barbe Ravey. En 1675, il est pris en charge par son gendre. Il meurt après le 3 mai 1675.

Pionnier de la famille Aillot soumis par MesAieux.com

Soumis par MesAieux.com

Votez pour ce texte 9


Thomas Hayot Thomas Hayot est né à Soligny-la-Trappe, dans l’arrondissement de Mortagne au Perche, département de l’Orne. Le 15 juillet 1629, il épouse Jeanne Boucher, sœur de Marin Boucher dont les parents nous sont inconnus également. Le couple arrive en Nouvelle-France vers 1638 avec déjà trois enfants. Dès 1640 Thomas Hayot acquiert un terrain dans la haute-ville de Québec. Vers cette même période, il est métayer de la ferme de la Compagnie de Jésus, à Beauport, avec son beau-père Marin Boucher. Le 15 avril 1646 nous le retrouvons à Sillery où il est propriétaire d’une terre concédée par le gouverneur Huault de Montmagny. Deux autres enfants s’étant ajoutés, ils ont en tout deux filles, Geneviève et Anne, et trois fils dont deux, Jean et Adrien, assureront la descendance. Le plus vieux, Rodolphe, ne s’est jamais marié. Jeanne Boucher décède en 1670 dans la région de Québec et dès le 8 septembre de la même année Thomas se remarie à une fille du roi, Barbe Ravey. Nous ignorons le lieu et la date de la mort de l’ancêtre puisque l’acte d’inhumation est introuvable à ce jour.

Soumis par Laurier D.

Votez pour ce texte 5


Soumettre un texte

Origine du nom de famille Aillot

Pour l'instant, aucun texte n'a été soumis pour cette famille.


Personnalités célèbres de la famille Aillot

Pour l'instant, aucun texte n'a été soumis pour cette famille.


Commencer votre arbre généalogique gratuitement

Retracez l'histoire de votre famille

Créer mon arbre généalogique

Généalogie par nos experts

Obtenez un magnifique arbre sans effort

Voir nos modèles d'arbres

Copyright©2021

Dernière mise à jour: 2021-05-28

MesAieux.com utilise des témoins à des fins de personnalisation de contenu dans ses différents services. En continuant à utiliser le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus
MesAieux.com utilise des cookies pour vous aider. En savoir plus