Site genealogique | la genealogie simplifieeSite genealogique | la genealogie simplifiee
1-888-868-0005
(sans frais)
Connexion
Déjà membre ?

Famille Harvey | Généalogie, arbre généalogique et origines

Voir la liste de tous les Harvey
Mariages de la famille Harvey
Notre banque de données contient 6247 actes de mariage de la famille Harvey, en voici quelques exemples.
(Pour accéder à tous les mariages, devenez membre gratuitement)
Liste mariages
1722Sebastien HerveRosalie TremblayBaie-Saint-Paul, Qc
1750Zacharie-Sebastien HerveMarie-Charlotte TremblayPetite-Riviere-Saint-Francois, Qc
1750Joseph GagnonMarguerite Herve-HarveyBaie-Saint-Paul, Qc
1754Dominique Herve-HarveyGenevieve SavardL'ile-Aux-Coudres, Qc
1756Pierre Herve-HarveyMadeleine TremblayL'ile-Aux-Coudres, Qc
1767Alexis PerronMarie-Charlotte HarveyL'ile-Aux-Coudres, Qc
1781Dominique HarveyMadeleine DufourL'ile-Aux-Coudres, Qc
1784Joseph BilodeauMarie-Madeleine HarveyL'ile-Aux-Coudres, Qc
1785Joseph DesbienMarie-Anne HarveyL'ile-Aux-Coudres, Qc
1785Francois HarveyFelicite BouchardL'ile-Aux-Coudres, Qc
1787Andre HarveyMarie-Louise MartelL'ile-Aux-Coudres, Qc
1787Joseph PerronFelicite HarveyL'ile-Aux-Coudres, Qc
1788Louis BoulianeMarie-Jeanne HarveyL'ile-Aux-Coudres, Qc
1788David HarveyMarie-Louise Breton-LalancetteLa-Pocatiere, Qc
1790Pierre HarveyJulie BouchardL'ile-Aux-Coudres, Qc
1791Sebastien HarveyMarie-Catherine Denis-KimperLa-Pocatiere, Qc
1792Joseph HarveyMarie BoullianneLa-Malbaie-Pointe-Au-Pic, Qc
1792Louis HarveyCatherine PerronLa-Malbaie-Pointe-Au-Pic, Qc
1794Michel HarveyMarie-Madeleine CoteBaie-Saint-Paul, Qc
1797Dominique-Isaie HarveyMarie-Madeleine PerronL'ile-Aux-Coudres, Qc
... et plusieurs autres
Pour voir tous les mariages, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Baptêmes de la famille Harvey
Voici quelques exemples de baptêmes de la famille Harvey.
(Pour accéder à tous les baptêmes, devenez membre gratuitement)
Liste baptêmes
1739Marie-Madeleine Harvey-HerveFBaie-Saint-Paul, QC
1764Andre-Laurent HarveyML'ile-aux-Coudres, QC
1788Marie-Modeste HarveyFL'ile-aux-Coudres, QC
1797Marguerite HarveyFLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1805Anasthasie HarveyFLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1809Roger HarveyMLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1809Moise HarveyMLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1819Marie ArveyFTrois-Rivieres, QC
1820Modeste HarveyFLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1820Adelaide HarveyFLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1821Marie-Jeanne HarveyFDrummondville, QC
1821Charlotte HarveyFLa-Malbaie-Pointe-au-Pic, QC
1823Jacques HarveyMDrummondville, QC
1825Catherine HarveyFDrummondville, QC
1827Marianne HarveyFDrummondville, QC
1829Anonyme HarveyDrummondville, QC
1832Sarah-Jane HarveyFDrummondville, QC
1837Richard HarveyMSaint-Jacques-de-Leeds, QC
1837Louis-Ferdinand HarveyMRiviere-du-Loup, QC
1838Marie-Rose-Olympe HarveyFL'ile-aux-Coudres, QC
... et plusieurs autres
Pour voir tous les baptêmes, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Sépultures de la famille Harvey
Voici quelques exemples de sépultures de la famille Harvey
(Pour accéder à toutes les sépultures, devenez membre gratuitement)
Liste sépultures
1758Marie-Madeleine Harvey-HerveFL'ile-aux-Coudres, QC
1813Louis-Didier HarvayML'ile-aux-Coudres, QC
1820John-Ii HarveyMEaton, QC
1828Catharine HarveyFLennoxville, QC
1829Anonyme HarveyDrummondville, QC
1834Judith HarveyFStanstead, QC
1836Henry HarveyMSherbrooke, QC
1838Plooma HarveyFShipton, QC
1841Newton HarveyMEaton, QC
1842Galan HarveyMEaton, QC
1843Pamelia HarveyFShipton, QC
1843James HarveyMChartierville, QC
1847Margaret HarveyFSherbrooke, QC
1847Polly-Buzzell HarveyFStanstead, QC
1847HarveyMEaton, QC
1848Felecite HarveyFRimouski, QC
1849Vialitta HarveyFEaton, QC
1850Mary HarveyFEaton, QC
1850Zylpha HarveyFAscot, QC
1851Mary-Ann HarveyFDrummondville, QC
... et plusieurs autres
Pour voir tous les sépultures, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

COMMENCER MON ARBRE GÉNÉALOGIQUE
Ou demandez à un expert de faire
tout le travail pour vous.

Pionniers de la famille Harvey

Mon grand-père joseph cormier sa marier a havre-st-pierre 17 novembre 1914 a lorenza harvie elle est la mère de ma mère donalda cormier marier a marcel boudreau 1946,joseph cormier en deuxième noce lorenza harvie 7 avril 1931 elle est née le 28 août 1882 a blanc-sablon fille de thadée harvie et desneiges gallant,pour joseph cormier née le 8-8-1888 a havre-st-pierre fils de vital cormier née le 11 novembre 1849 lui et son père 1808 et quelques famille des îles a madeleine a fonder havre-st-pierre en 1857,merci pour une réponse
Votez pour ce texte :
0

Soumis par Rock B.

Soumettre un texte

Origine du nom de famille Harvey

HARVEY - altération de HERVÉ, du nom breton 'Hoiearnviu' qui vient de 'hoiarn' qui signifie 'fer' et de 'biu' qui signifie 'vif'. Saint Hervé, de Bretagne, est invoqué pour la guérison de problèmes de vision.
Votez pour ce texte :
34

Soumis par MesAieux.com

Notre patronyme à l'Îsle-aux-Coudres
Dès leurs arrivées en terre d’Amérique au XVIIe siècle, les « Hervet » de l’Orléanais ont vu leur patronyme se transformer en « Hervé » sous la plume des curés instruits dans la région Parisienne ou dans des provinces Françaises où le patronyme « Hervé » avait cour. Les actes notariés en Nouvelle-France par contre, continuent de refléter, la plupart du temps, le patronyme original « Hervet ».

Sébastien, né en 1695, était le premier à porter le patronyme « Hervé ». Dès son arrivée à l’Isle vers 1722 et jusqu’en 1802, les missionnaires et curés continueront d’écrire le patronyme sous cette forme. C’est dans cette période, que naîtront les frères « Hervé », Pierre en 1733 et Dominique en 1736, les deux uniques géniteurs des Harvey du Québec d’aujourd’hui. Puis viendront leurs fils. Pour ce qui est de ma descendance, ce fut Joseph « Hervé » en 1782. Dans toute cette période de quatre-vingts ans, une seule exception, le cinquième curé de Saint-Louis-de-France qui décédera quelques mois après son arrivée à l’Isle en 1792, utilise la forme peu commune « Arvé ».

Au début du XIXe siècle, les curés hésitent dans leurs façons d’écrire le patronyme. Dans les vingt prochaines années, de 1802 à 1822, on verra passé les formes « Hervai », « Hervé », « Harvé », « Hervay », « Harvai », « Harvay », pour revenir à nouveau à la forme « Hervé » de 1819 à 1822. Bien que six ecclésiastiques soient passés par l’Isle dans cette période, seulement trois d’entre eux sont responsables de ce remue-ménage de notre patronyme. Germain « Hervé », mon arrière-arrière-grand-père, naîtra dans cette période tumultueuse de notre patronyme en 1808.

Trois curés se succèderont par la suite et apporteront un peu de stabilité après tout ce tumulte en employant pour vingt ans la forme « Harvé » de 1823 à 1843. Né en 1842, mon arrière-grand-père Joseph portera le patronyme « Harvé » que mon père et ses frères affectionnaient particulièrement et suffisamment pour l’avoir utilisé à divers moments dans leur vie respective.

Le quatorzième curé de Saint-Louis Jean-Baptiste Pelletier utilisera pendant trente-cinq ans la forme « Harvay ». À son arrivée à l’Isle en octobre 1843 jusqu’en août 1878, chaque inscription de notre patronyme respecte cette forme.

Puis, arrivera l’apôtre du changement final en octobre 1878. Au tout début, le quinzième curé, Jean-Alphonse Pelletier, écrivit notre patronyme comme son frère l’avait fait pendant tant d’années. Puis, sans qu’on sache pourquoi le même curé à partir du 25 mai 1879 lors du baptême de Marie Anne une sœur de mon grand-père adoptera la forme de notre patronyme actuel « Harvey » dans ses registres. Il avait utilisé la forme « Harvay » à quatre reprises depuis son arrivée et une cinquième et dernière fois le 28 février 1879. Pourtant son frère Jean-Baptiste qui avait été nommé grand-vicaire demeura au presbytère à l’Isle jusqu’à sa mort en 1892, cette légende de conservatisme et de stabilité dans notre patronyme, n’était tout de même pas celui qui avait soufflé à l’oreille de Jean-Alphonse ce changement de graphie. Nos ancêtres à l’Isle baptisés « Harvay » continueront de signer les registres sous cette forme pendant que le nouveau curé baptisera la prochaine génération à sa façon.

Les registres futurs de l’Isle ne verront plus notre patronyme prendre de nouvelles formes. Ainsi, mon grand-père Georges né en 1884 fut le premier « Harvey » de notre lignée.

Le patronyme « Hervet » apporté de France connaîtra donc, à l'Isle, six formes transitoires avant d’adopter sa forme actuelle « Harvey ».

Il est important de mentionner que dans ce qui est connu aujourd’hui comme Charlevoix, sur la terre ferme, les contacts sont beaucoup plus nombreux avec l’anglais, car après la Conquête, Charlevoix fut concédé à des Écossais ayant combattu sur les Plaines d’Abraham pour la couronne britannique. Notre patronyme par les enfants de Dominique et Pierre, qui habitent les villages dans Charlevoix, y épouse déjà la forme « Harvey » au début du XIXe siècle.

Source: https://sites.google.com/site/histoiredesharveyquebecois/
Votez pour ce texte :
35

Soumis par Roger H.

L'origine en France des Hervet (Hervé, Harvé, Harvay, Hervey, Harvey)

Selon le père Gérard Lebel biographe, plusieurs Hervé vinrent en Nouvelle-France sous le Régime Français.

Lorsque l’on fouille un peu les registres du Régime Français, on s’aperçoit qu’un bon nombre d’entre eux étaient des matelots, tout comme Jacques Hervé (1679-1724) noyé le 3 septembre et Louis Hervé (1710-1732) aussi noyé le 7 juillet et d’autres ayant le même métier et recensés sur la liste des malades de l’hôpital de l’Hôtel-Dieu de Québec et qu’ils ne sont demeurés que quelques mois en Nouvelle-France.

Outre les « Hervet » de ma lignée, présentés plus loin dans cette section, quatre Hervé sont effectivement venus s’établir en Nouvelle-France. Bien que les deux patronymes fussent apparentés il y a très longtemps en France, l’origine de notre ancêtre « Hervet » est probablement différente de celle des Hervé venus en Nouvelle-France, contrairement aux croyances du biographe Gérard Lebel.

Il est improbable que les Pierre Hervé, dit Lepetit Paquault, Jean Baptiste Hervé dit Laliberté, Jean Baptiste Hervé dit Saint-Jean, et Julien Hervé soient parents de notre ancêtre Sébastien Hervet.
Ils étaient tous natifs, de provinces différentes et éloignées, de la ville de Blois dans la province de l’Orléanais de notre ancêtre et ils n’étaient pas, « Hervet » mais bien Hervé.

Quoi qu’il en soit, aucun d’entre eux n’a laissé de progénitures en terre de Nouvelle-France qui aurait permis de perpétuer la lignée de leur patronyme.

Bien que les deux patronymes fussent apparentés il y a très longtemps en France, l’origine de notre ancêtre « Hervet » est probablement différente de celle des Hervé venus en Nouvelle-France.

Il faut remarquer que les ecclésiastiques de Nouvelle-France utilisent le patronyme Hervé, probablement plus connu à l'époque, plutôt que le patronyme « Hervet ». D’ailleurs, tous les autres Hervé arrivés en Nouvelle-France après notre ancêtre « Hervet » sont nés avec le patronyme Hervé en France.

Une autre raison, celle que je retiendrai, est que l’origine de notre ancêtre est différente de celle des « Hervé » contrairement aux croyances du biographe Gérard Lebel. Il ne faut pas négliger le « T » final du patronyme « Hervet » de notre ancêtre. À cause de cette ambiguïté, des associations erronées ont été faites. Ce T a pourtant son importance, car il identifie bien la famille et permet d'éliminer des événements concernant des Hervé qui n'ont fait qu'un passage temporaire en Nouvelle-France. Toutes les signatures de Sébastien se terminent par cette lettre qui était caractéristique de la famille. Les documents retrouvés en France le concernant et concernant son père portent ce « T » caractéristique. À l’époque on prononçait probablement le « T » comme c'est encore le cas aujourd'hui pour d'autres patronymes comme celui de Paquet. Le patronyme « Hervet » représente une très ancienne variante régionale française d’Hervé (de la région centre-ouest). Le patronyme « Hervet » existe d’ailleurs toujours en France dans la région de Blois.

Toute l’attention de ceux qui se sont intéressés aux Harvey et à leurs origines plus à fond s’est plutôt portée sur Gabriel Hervet né vers 1596 à Montfort-la-Morille dans le diocèse de Chartres en France.

Des documents conservés aux Archives municipales de Blois permettent de suivre la piste de nos ancêtres aussi loin dans le passé qu'en l'année 1628 lorsque, le 2 juillet, fut signé le contrat de mariage entre Gabriel Hervet, maître-potier d'étain, et Marguette Laurillau sa première épouse. Gabriel et Marguette se sont probablement mariés dans l’église Saint-Nicolas de Blois, Évêché de Chartres en Orléanais.

C’est dans l’Orléanais que se trouvent les plaines fertiles de la Beauce, surnommées les greniers de Paris. À l’époque de Gabriel et Marguette, la ville la plus importante de la province est Orléans; viennent ensuite Chartres, qui fait un grand commerce de blé et finalement Blois sur la Loire, avec son château et la cour de Gaston, duc d’Orléans, troisième fils du roi Henri IV et de Marie de Médicis, et frère du roi Louis XIII.

Aujourd’hui, Sébastien Hervet est reconnu comme la source des Harvey du Québec qui ont colonisé L’Isle-aux-Coudres, Charlevoix, le Saguenay et le lac Saint-Jean.

« Harvey » est un patronyme fort répandu au Québec. De son berceau québécois d’origine, L’Isle-aux-Coudres, il s’est propagé en très grand nombre dans les régions de Charlevoix, du Saguenay et du lac Saint-Jean. Aujourd’hui, on retrouve des porteurs du patronyme dans toutes les régions du Québec, des Îles-de-la-Madeleine à l’Outaouais.

Si vous êtes un « Harvey », ou une personne intéressée par les origines de cette famille souche du Québec, je vous invite à venir vivre l'histoire des Harvey québécois au

https://sites.google.com/site/histoiredesharveyquebecois/home.

Ce site devrait vous en apprendre un peu sur l’histoire de ce patronyme québécois et sa généalogie.

Richard Harvey
à Adrien, à Georges Harvey, à Joseph Harvé, à Germain, à Joseph, à Dominique, à Sébastien Hervé, à Sébastien, à Gabriel Hervet.
Votez pour ce texte :
35

Soumis par Richard H.

Bonjour,

Si vous êtes un Harvey, ou une personne intéressée par les origines de cette famille souche du Québec, je viens tout juste de compléter mes recherches sur la petite histoire de l’un de ses descendants.

Joseph Hervé (1782-1867) à Dominique chez Sébastien est l’objet de cette histoire qui vous intéressera sûrement.

Vous y retrouverez Joseph bien sûr, mais aussi Marie Anne Tremblay sa femme avec qui il passa près de quarante ans à l’isle-aux-Coudres.

Vous pourrez également suivre la vie de ses sept enfants, Marie Anne, Marie dite Archange, Germain, Marcel, Joseph, Danie et Louis Didier. Vous y découvrirez des fins abruptes pour certains qui étaient pourtant voués à un avenir prometteur.

Si votre intérêt est porté du côté du La Malbaie ou du Saguenay, vous y rencontrerez ses nombreux frères et sœurs qui ont défriché ce coin de pays.
Que vous soyez de la lignée de Pierre (1733-1799) ou de Dominique (1736-1812), ce nouveau chapitre d’un des nôtres vous en apprendra un peu plus sur les Harvey du Québec.

Rendez-vous au lien suivant pour toute l’histoire :

https://sites.google.com/site/histoiredesharveyquebecois/9--joseph-herve-1782-1867

J’espère que vous aurez autant de plaisir à lire cette nouvelle histoire que j’en ai eu à la rédiger.

Bonne lecture

Richard Harvey
Votez pour ce texte :
22

Soumis par Richard H.

Au cours des dernières semaines, j’ai occupé mon temps à fouiller l’histoire des enfants de Dominique Harvey (Hervé) et Geneviève Savard.

Si vous êtes un « Harvey » de Saint-Roch-des-Aulnaies, de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, de Sainte-Flavie, de Saint-Moïse ou de la vallée de la Matapédia vous êtes peut-être un descendant de François Hervé (1760-1743).

Je vous partage donc un bref récit de la vie de François que vous pourrez retrouver à l’adresse suivante :

https://sites.google.com/site/histoiredesharveyquebecois/4--sebastien-dominique-herve-1736-1812/13-ses-enfants-leurs-histoires/2-francois-herve

Si vous êtes tout simplement un « Harvey », ou une personne intéressée par les origines de cette famille souche du Québec depuis 1661, le site « Histoire des Harvey Québécois » devrait vous en apprendre un peu plus sur son histoire et sa généalogie.

Vous pouvez rejoindre ce site internet à l’adresse :
https://sites.google.com/site/histoiredesharveyquebecois/home.

Bonne lecture.

Et j’ai signé, Richard Harvey à Adrien, à Georges Harvey, à Joseph Harvé, à Germain, à Joseph, à Dominique, à Sébastien Hervé, à Sébastien, à Gabriel Hervet.
Votez pour ce texte :
11

Soumis par Richard H.

Bonsoir,mon grand-père joseph cormier née 8-8-1888 a havre st pierre sur la côte-nord sa marier en première noce avec lorenza harvey 17 novembre 1914 a havre-st-pierre elle est la mère de ma mère donalda cormier marier a marcel boudreau joseph cormier marier en deuxième noce avec marie harvey le 7 avril 1931 a havre st pierre et en troisièmes noces avec appoline doyle le 26 novembre 1946 a havre-st-pierre, marie harvie est née le 28 août 1882 a blanc-sablon. Québec fille de thadée harvie et desneiges gallant,si vous avez quelque chose de plus sur cette généalogie merci
Votez pour ce texte :
0

Soumis par Rock B.

Soumettre un texte

Personnalités célèbres de la famille Harvey

Pour l’instant, aucun texte n’a été soumis pour cette famille.
Soyez le premier à soumettre un texte



Copyright © 2019 J.T. Recherches inc. | Dernière mise à jour: 2019-04-04