Site genealogique | la genealogie simplifieeSite genealogique | la genealogie simplifiee
1-888-868-0005
(sans frais)
Connexion
Déjà membre ?

Origine et généalogie de Jean-Gentien Amyot en Amérique française (Québec)

Acte de Jean-Gentien Amyot
Dossier de Jean-Gentien Amyot

Statut : Marié

Date de baptême : 1632-11-02

Lieu d'origine : Vineuil (St-Martin) (Loir-et-Cher)

Parents : Macé et Perrine Volant

Date de mariage des parents : 1630-07-07

Lieu de mariage des parents : Vineuil (St-Martin) (Loir-et-Cher)

Première mention au pays : 1666

Occupation à l'arrivée : Serrurier

Date de mariage : 1673-08-07

Lieu du mariage : Ste-Anne-de-Beaupré (Ste-Anne)

Conjoint : Marguerite Poulin

Décès ou inhumation : Québec, 1708-04-16

Remarques : Les actes suivants sont à Vineuil (St-Martin). Un frère et une soeur sont baptisés: Martin, 18-03-1635 et Marie, 16-03-1637. Son père Macé Amyot est b. 23-09-1601. Ses grands-parents paternels sont Martin Amyot et Mathurine Amyot. Ses grands-parents maternels sont Claude Volant et Françoise Gallois, mariés le 20-05-1602.

Les informations ci-haut sont une reproduction autorisée par la Fédération québécoise des sociétés de généalogie en vertu du droit consenti à J. T. Recherches inc.

Métier(s): maître-serrurier

Principaux événements:

  • 1666: Recensement: à Québec, serrurier
  • 1673: Reçoit la tâche d'appliquer les fers et de les ôter aux prisonniers (40 livres /an)
  • 1673: Construction d'une maison au Cul-de-sac, à la Basse-ville de Québec
  • 1676: Le comble de sa maison a brûlé (coût de réparation: 420 livres)
  • 1676: Fait construire une boutique de forge sur l'emplacement attenant à sa maison (200 livres)

Principaux jugements de cour:

  • 1675: Dans un conflit l'opposant aux responsable de la maçonnerie de sa maison du Cul-de-Sac, à la Basse-ville de Québec, il obtient gain de cause
  • 1680: Témoin dans une cause en justice
  • 1695 à 1707: Saga judiciaire avec Pierre Demers, relativement à un différent relatif à un mur séparant leurs maisons

Principales transactions:

  • 1666: Prêt à Claude Robutel, contre du castor (20 livres)
  • 1672: Pierre Chalifour lui doit 131 livres au nom de son serviteur Pierre Cailhaut
  • 1673: On lui donne 40 sols pour avoir mis aux fers puis avoir ôté les fers de Michel Goron dit Petitbois
  • 1673: Achat de François Boivin 35 pieds en carré à la Basse-ville de Québec au Cul-de-sac (200 livres)
  • 1680: Engage son fils Pierre, âgé de 12 ans, auprès de Noël Rose, pour une période de 5 ans
  • 1706: Assure à son fils Jean-Baptiste 500 livres /an pourvu qu'il continue à pratiquer le métier de son père et prenne soin d'eux jusqu'à leur décès
RETOUR EN ARRIÈRE
Copyright © 2019 J.T. Recherches inc. | Dernière mise à jour: 2019-04-04