Site genealogique | la genealogie simplifiee
1-888-868-0005
(sans frais)
Connexion
Déjà membre ?

Famille Lavoie | Généalogie, arbre généalogique et origines

Noms de famille similaires: Lavoye

Pionniers de la famille Lavoie

René De La Voye (Lavoie) (28-11-1628+11-3-1696)-Biographie qui épousa le 14-4-1656-Anne Godin (16-10-1639+26-2-1678) décédée a 39 ans

René De La Voye,un,des 2 premiers ancêtres de la famille Lavoie en Nouvelle France)

René Lavoie(1628-1696) Biographie - qui épousa le 14-4-1656-Anne de Beaupré -Anne Godin( 1639-1678) et décéda le 11 mars 1696 à l age de 68 ans a Château Richer

René de La Voye,(fils René De La Voye et Isabelle Bélanger,naquit le 28-11-1628 et grandit,dans la paroisse de St Maclou à Rouen, en Normandie. Il s enbarqua pour la Nouvelle france vers les années 1656,car en l année 1656, son nom apparaissait dans des actes natariés et il était déjà fixé sur la Côte de Beaupré, mais il n'y possédait pas encore une terre. Il est possible,qu'il ai été l employé d un dénommé Jobin. Le mercredi 19 avril 1656 René de La Voye ,épousa Anne Godin (16-10-1639+26-2-1678) ((fille de Élie Godin, adepte de la religion de Calvin). Anne Godin fut baptisée en 1648,alors, Il est donc vraisemblable,qu elle fut baptisée peu après son arrivée en Nouvelle-France.

L'acte de ce mariage,conservé à Québec, fait état d'une inhabituelle entorse aux coutumes religieuses,car les bancs ne furent pas publiés pour bonnes et justes raisons,puis, le 14 avril 1656,, le R.P. Paul Ragueneau, de la Compagnie de Jésus, maria René de La Voye, âgé alors d environ 25 ans et Anne Godin âgée d'environ 15 ans, (fille d'Élie Godin et Esther Ramage), qui habitaient a Côte de Beaupré.Neuf enfants naquirent de leur union : cinq fils et quatre filles Puis,le 18 août 1656,René de La Voye loua une terre avec une cabane rustique qui s'y trouvait Cette terre,était située a la Côte de Beaupré. Le contrat stipulait que,pour chacune des trois années d'occupation, le censitaire devait remettre des denrées tirées du produit de la terre et en plus trois livres, les deux dernières années. L'année suivante,un premier enfant René,notre ancetre concerné, vit le jour.

Un an plus tard, il signa un document en compagnie de son beau-père Élie Godin, attestant qu il devait au marchand Jean dit Le Hume et Michel Moreau, la somme de 101 livres pour des marchandises,que ses derniers lui avaient vendues et livrées. Ils promettaient aussi,de rembourser pour le printemps 1658, contre quelques peaux de castors, ceci attestait ,qu'il chassait et trappait pendant la saison hivernale.

Le 7 octobre 1657, malgré la location d'une terre située sur la Côte de Beaupré, René de La Voye,alla s'établir à St Anne, car le Sieur d'Ailleboust ,dont il entretenait l'habitation, lui concéda une terre de trois arpents de front sur une lieue et demie de profondeur à St Anne du petit cap. Au début de l année 1662, il travailla pour la construction de l'église de St Anne du Petit Cap et recut comme salaire,35 livres par mois . René participa aussi,à la construction des trois églises de St Anne. René,en paroissien respectueux des règles,remit à l'église cette année la,deux boisseaux et demie de pois en paiement de sa dîme. Il en était en plus aussi un des bienfaiteurs,car en 1664 ,il fit don a l église d un boisseau de blé, afin que l'église puisse acheter des cierges et ,il fit d autres dons par la suite.. En 1663, huit ans plus tard, cette concession fut ratifiée par Charles Aubert de la Chesnaye, et la concession fut renouvelée le 7 octobre 1665. Cette concession qu il exploitait depuis environ huit ans,était située à la limite actuelle ,de la ville de St Anne de Beaupré et une parcelle du terrain de la polyvalente,si elle existe encore aujour d hui ,est situées sur l ancienne ferme de René Lavoye. En septembre 1984, une partie de cette terre servit meme ,de campement aux Amérindiens, lors de la visite du Pape -Jean 22 -au Québec. C'est donc,à cet endroit que René de La Voye vécut une grande partie de sa vie.. Le recensement de 1667, rapporte qu il vivait sur sa terre et avait comme voisin, Jean Barrette et que.. René savait lire et écrire, et de nombreux actes et documents le confirment .René n avait que quatre arpents de terre défrichée,car son travail de journalier l occupait beaucoup. René devait vivre assez humblement,car en 1666 ,il dut travailler pendant 2 mois pour arriver a rembourser un créancier.

Mais,pendant ce temps, à St Anne du Petit Cap, il se produisait des événements étranges,car une suite de miracles se produisirent,ce qui transforma par la suite,la vocation de la petite chapelle en un lieu de Pélérinage ,car,déja en 1658,Louis Guimond avait été guérit d'une cuisante douleur aux reins, et que, comme tant d'autres, il avait placé une pierre aux fondements de l'église,puis,en 1662, c'est du coté des Godin qu un miracle eut lieu.

Les parents d'Anne Godin se convertirent bientot au Catholicisme et, si l'on en croit la petite histoire ,c'est St Anne qui dut se charger de renforcer leur croyance,car," en l'année 1662, Esther Ramage (mere de Anne Godin),âgée alors de 45 ans, qui souffrait depuis dix huit mois, d'une douloureuse maladie et qui était devenue si courbée ,par la violence du mal qui l empechait de se redresser et l'obligeait de se traîner comme elle le pouvait avec un bâton. " On lui recommanda alors" , d'imiter le geste, posé trois ans plus tôt, par son voisin Louis Guimond. Alors,elle implora la Sainte,en la priant de faire sur elle un miracle, comme elle avait fait pour cet homme. Au même instant, oubliant de se servir de son bâton , elle se trouva sur pieds et toute droite," et marchant, avec autant de facilité qu' auparavant ". Plus loin un conteur ajoutait que ce miracle " servit beaucoup, à renforcer la foi, a toute cette famille, qui avait longtemps vécu dans la religion réformée. Deux ans plus tard, c'était au tour d'Élie Godin(pere de Anne l épouse de René Lavoie) de bénéficier des faveurs de la Sainte.

Anne Godin décéda par la suite en 1678,à l age de 39 ans,six semaines après avoir donné naissance à Joseph,son 8e enfant,car était tres épuisée et tres angoissée,car la vie n était pas facile déjà avec 7 enfants et parce qu elle avaient aussi subit ,plusieurs années auparavant, une attaque des Iroquois au printemps de 1661 et un tremblement de terre à l'hiver 1663. Elle fut par la suite inhumée, près de l'église au vieux cimetiere de Sainte Anne de Beaupré le 27 février 1678.

Age des enfants lors du déces de leur mere : René:21 ans - J ean Francois:17 ans-Anne:14 ans - Pierre:12 ans- Jacques:9 ans- Marie Madeleine:6 ans - Brigitte:3 ans- Joseph:1 mois

René fut tres atterré a la suite de ce départ subit et imprévu: comment put-il traverser cette dure épreuve.. Il lui a surement fallut faire bien des sacrifices et des compromis pour y arriver. Le 24 août 1686 alors qu'il n'était encore âgé que de 53 ans,il céda la moitié de la terre qu'il avait obtenue en 1657, à son gendre Pierre Allard qui avait épousé 3 ans plus tôt, sa deuxième fille prénommée Anne. En cédant cette part de terre, René de La Voye, devient l'employé de son gendre, en s'engageant à continuer travailler à la mise en valeur de la terre " selon ses forces " ,sans rien prétendre de salaires pendant ,le temps qu'il demeurera avec ledit acquéreur ". En revanche, Pierre Allard devait le nourrir, le loger,l entretenir et à l héberger le reste de ses jours et à la fin de sa vie, le faire enterrer et inhumer comme était coutume de faire, en pareil cas.Il s'engagea aussi ,de s'occuper de ses enfants mineurs Marie et Brigitte, jusqu'à ce qu'elles contractent mariage ou autrement et probablement aussi,de son dernier fils Joseph .Puis, Pierre un autre des fils de René acheta l'autre moitié de la terre, dont ses enfants avaient hérité de leur mère

René décéda finalement,subitement a l age de 68 ans le 11 mars 1696 a Château Richer en Charlevoix, en se rendant a la messe.

René de La Voye a vécu 10 autres années, a la suite de cette cette donation, il fut alors témoin de toute une époque, à combien d'événements heureux ou malheureux fut-il mêlé? Il participa à la construction des trois églises paroissiales a St Anne de Beaupré :celle de la chapelle en 1658, celle en colombages pierrotés de 1661 et celle de pierre construite à partir de 1676, il fut témoin des différents miracles effectués a St Anne de Beaupré , puis,le 2 février 1660 , il reçu le sacrement de confirmation administré par Mgr de Laval en compagnie de ses beaux parents sans oublier, Louis Joliette et Nicolas Lebel. Comme ses concitoyens, il subit beaucoup d 'angoisses, lors de l'attaque des Iroquois survenue au printemps 1661, il a sans doute aussi,ressenti le tremblement de terre de l'hiver 1663, survenu sur de la Cote de Beaupré, il a aussi,sans doute ,vu arriver à l'automne 1690 - la flotte de 32 navires et les 2000 soldats du général Phipps, qui venait assiéger Québec. René a été aussi,tres consterné, par la mort soudaine de son épouse survenue en 1678 et il a dû faire face à l'a lourde tache d élever seul tous des nombreux enfants . René décéda par la suite en 1696 à l age de 67 ans. Apres une vie bien remplie et non sans de nombreuses embuches.

Une plaque commémorative fut irrigée, pres de la petite chapelle de St Anne de Beaupré, située au nord du Chemin Royal,au 10975, bld St Anne, ou ont eut lieu, le dévoilement d'un monument en l'honneur de René Delavoye, ancêtre de la plupart des Lavoie d'Amérique du Nord . L Auberge La Camarine, est construite sur l ancienne terre ancestrale de René, au 10947, Bld Sainte Anne a St Anne de Beaupré et ainsi qu une parcelle du terrain de la polyvalente,si cette polyvalente existe encore au jourd hui




Les enfants de René Lavoie et Anne Godin étaient les suivants
1- René Lavoie 3-4- 1657 et décédé le 8 décembre 1731qui épousa le 4-11-1683-Marguerite Bouchard (15-10-1665+6-4-1731) 10 enfants +-(Biographie plus bas)

2-Jean Francois Lavoie naquit vers s 1666 et décédé en1718.qui épousa le 22-10-1688-Marie Madeleine Boucher(21-6-1670+3-3-1723 déces a l age de 53 ans -14 enfants+ -

Biographie de Francois Lavoie::Hero de la Riviere-Ouelle -JEAN, né en juin 1660, à Ste-Anne-de-Beaupré. « Il aide son père dans la culture de la terre et travaille aussi sur les terres du Séminaire. Il devient domestique de François Bélanger et de Marie Guyon, au fief Bonsecours de L'Islet. Il est le chef de la branche de la Rivière-Ouelle et du Bas du Fleuve. »
Le 22 octobre 1688, à Rivière-Ouelle, Francois épouse M.-Madeleine Boucher, fille de Jean Galleran Boucher et de Marie Leclerc, de St-Denis-de-la-Bouteillerie. Il devient domestique de François Bélanger et de Marie Guyon, au fief Bonsecours de l'Islet. Domestique de Francois Guyon. Il est le chef de la branche de la Rivière-Ouelle et du bas du Fleuve Il est l'un des héros qui ont contré l'avance des soldats américains commandés par Phipps, en 1690. Le curé de Rivière-Ouelle, M. de Francheville, fit appel à ses paroissiens pour repousser la première attaque des Bostonnais car il avait appris que l'envahisseur pourrait tenter un débarquement à Rivière-Ouelle. Ce fut un succès complet et cette défaite infligée aux Américains fut le prélude du désastre qui attendait Phipps devant Québec quelques jours plus tard. Jean De La Voye fut inhumé au cimetière de Rivière-Ouelle, entre 1715 et 1717 et son épouse, Madeleine Boucher, décéda à l'Hôtel-Dieu de Québec, le 3 mars 1723. Ils eurent treize enfants, tous nés et baptisés à Rivière-Ouelle.

3-Anne Lavoie, né le 17-2-1664+3-8-1686 -(vers l age de 22 ans) à Ste. Anne de Beaupré. Elle épousa le 22-11-1683 à Ste. Anne de Beaupré -Pierre Allard, décédé le 18-9-1703(Pierre Allard& Mathurine Verdon+ né vers 1653 à Luçon, Poitou, France, et décédé le 18-9-1703 à Beaupré

Biographie : Anne Lavoie Elle naquit le 17-2-1664 à Château Richer, et fut baptisée par l’abbé Thomas Morel. elle épousa le 22-11-1683,Pierre Allard, charpentier, (fils de Pierre Allard et de Mathurine Verdon de Ste-Hermine, diocèse de Luçon, Poitou. - Anne décéda par la suite ,le 3 août 1686, à St Anne, deux semaines à peine après avoir donné naissance à un deuxieme enfant, Pierre Allard, né le 19-7-1686 qui épousa plus tard Hélène Perron, à Baie-St-Paul; - il décéda le 17-4-1715. Une petite fille avait précédé ce fils, Marie Allard(24- 8-1684+déces de 1713 a 1715) qui épousa le le 13 janv. 1710) Joseph Brodière (40 ans); - elle décède vers1713 vers l âge de 29 ans son époux Pierre Allard épousa ensuite, le 8 nov. 1690 -Marthe Delugré - puis le le 29 août 1700mavec Madeleine Pinel. Trois autres enfants Allard en naquirent ,dont des jumelles. Pierre décèda le 18 sept. 1703.

4- Pierre Lavoie, né le 15-8-1666 à Château-Richer+27 avril 1736 à Berthier pres de Montmagny,.qui épousa le 2-5-1696-Constance Duchesne(12-2-1673+11-12-1715) puis,le 10-2-1716,M M Tourneroche (18-3-1679+18-4-1736)

Biographie de Pierre Lavoie s'Pierre Lavoie s est marié deux fois : le 2-5-1696-avec Constance Duchesne(12-2-1673+11-12-1745) avec qui il eut 4 enfants-puis,le 10-2-1716,M M Tourneroche( (18-3-1679+18-4-1736) Ils eurent ensemble 3 enfants - Puis,semble que le couple Lavoie et Tourneroche soit décédé le même jour : double sépulture à Berthier, le 28 août 1736. « Presque tous les paroissiens se sont trouvés à leur inhumation. » cite l'acte de sépulture.


5- Jacques Lavoie, né le 12-9-1669 à Château Richer+3-1-1752 à Petite Rivière St-François, QC. Il a épousé Marie Barbeau,puis le 15 février 1706 à Baie St-Paul- Angélique Garand né le 12 mai 1686 à Saint-Laurent de l'Île d'Orléans et décédée le 17 mai 1718 à Baie St. Paul. Il épousa ensuite, Marie Barbeau le 1 août 1719 à St Charles, Charlesbourg,, née vers 1685 à L'Ancienne-Lorette

Biographie de Jacques Lavoie, naquit le 12-9-1669, à Château-Richer. Et décéda le 3-1-1752 à Petite Riviere, ((C'est Jacques qui commenca vers le milieu du XVIIe siècle, à retrancher la particule "de" et à signer simplement "Lavoye" )) - 1er mariage : le 15 fév. 1706, à Baie-St-Paul, avec Angélique Garand,(12-5-1686+17-5-1718( déces a l age de 32 ans (fille de Pierre Garand et de Catherine Labrecque). Cinq enfants sont issus de cette union, tous baptisés à Baie-St-Paul. - Il épousa ensuite, le 1 août 1719 à Charlesbourg- Marie Barbeau(née vers 1685 et décédée le 12-12-1767 à L' age de 76 ans à Baie St Paul

6 -Marie-Madeleine Lavoie (sage femme)1-4-1672+6-6-1743 déces a l age de 71 ans a château Richer (qui épousa a l'âge d' à peine 15 ans,le 6-10-1687 Château Richer-Étienne Godard né a N D ,Sentil,Ile de France Oise en france et décédé le 26-2-1742 a château Richer a l age de 62 ans.( fils de François Godard et Louise Leriche).- 7 enfants - 9 enfants (vérifier a nos origines)

7- Brigitte Lavoie, né le 24-3-1675 à St Anne de Beaupré et baptisée par l'abbé Thomas Morel, prêtre missionnaire - déces le 13-12-1748 l age de 73 ans à St. Augustin, elle épousa le 3-11-1697 - Charles Routhier , né le 20 août 1677 à Côte-Saint-François-Xavier et décédé le 26 mars 1747 à l'Hôtel-Dieu de Québec (fils de Jean Routier et de Catherine Méliot de l'Ancienne Lorette). Ils eurent neuf enfants , les 2 premiers naquirent a Québec et les 7 autres a l Ancienne Laurette


8-Joseph Lavoie(cultivateur)né le 13-1-1678 à St Anne de Beaupré et décédé le 20-4-1727 a l age de 49 ans) Il épousa en premiere noce : le 21-11-1701, à St Anne de Beaupré -Françoise Guimond ,née le 17-1-1685 à St Anne de Beaupré et décédée le 11-5-1725 a l age de 40 ans a St Joachin( fille de Joseph Guimond et Anne Paré

Puis,il épousa en seconde noce : le 25-11-1726-Catherine Allaire née le 15-2-1698 née a St jean et décédée le 11-1-1759 a l age de 61 ans puis, il épousa ensuite, le 21-11-1701-Marie Francoise Guimond(17-1-1685+11-5-1725) (fille de Joseph Guimont et Anne Paré) décédée a l age de 40 ans à St-Joachim (elle meurt apres avoir mis au monde sion 8 eme enfant louis Lavoie- 4 enfants -naquirent de leur union veuve de Noël Racine(26-1-1675 et décédé en 1701 a l âge de 26 ans - qu elle avait épousée le 25-10-1700 a St Anne de Beaupré-un fille naquit de leur union Marie Anne Racine(1701-1771) qui épousa Pierre Gagnon le 30-3-1720 ok

Joseph décede - Moins de cinq mois après son deuxième mariage,contracté avec Francoise Guimond- soit le 20 avril 1727, à St-Joachim.
Votez pour ce texte :
33

Soumis par
Michel G.

René (de) Lavoie est baptisé le 28 novembre 1628 à Saint-Maclou de Rouen, en Normandie (Seine-Maritime). Fils de René de Lavoie et d'Isabelle Bélanger, il épouse Anne Godin (16 ans), fille d'Élie Godin et d'Esther Ramage, le 19 avril 1656 à Québec. De leur union naissent 8 enfants. Il est au pays en 1655 et s'établit à Sainte-Anne-du-Petit-Cap. Il travaille à l'érection de l'église. En 1667, il possède 4 arpents de terre en culture. Son épouse décède le 26 février 1678. Il meurt subitement en chemin pour aller à la messe, et est inhumé à Château-Richer le 11 mars 1696.
Votez pour ce texte :
23

Soumis par
MesAieux.com

Soumettre un texte

Origine du nom de famille Lavoie

LAVOIE - agglutination de 'La Voie', le nom de plusieurs localités en France. Ou encore, surnom de chasseur attribué à celui qui remet les chiens sur la 'bonne voie', sur la piste laissée par le gibier que l'on chasse. Ou fianlement, du latin 'via' qui signifie 'voie' et qui évoque la voie romaine pavée faite de mortier de chaux.
Votez pour ce texte :
22

Soumis par
MesAieux.com

Soumettre un texte
Mariages de la famille Lavoie
Notre banque de données contient 24839 actes de mariage de la famille Lavoie, en voici quelques exemples.
(Pour accéder à tous les mariages, devenez membre gratuitement)
Liste mariages
1656Rene De-LavoieAnne Godin
1666Jean TessonSusanne Lavoie
1670Pierre De-LavoieIsabelle Aupe
1676Pierre GrenonMarie Lavoie
1683Pierre AllardAnne Delavoye
1684Michel FernetOlive Lavoie
1684Michel FernetMarie-Olive Lavoie
1688Jean De-LavoieMarie-Madeleine Boucher
1690Jean LavoieBarbe Lhomme
1690Jean LavoieBarbe L-Homme
1695Jean-Baptiste PoitrasMarie-Anne De-Lavoye
1697Charles RouthierBrigitte Lavoie
1701Joseph DelavoieMarie-Francoise Guimont
1706Jacques LavoieAngelique Garand
1708Francois RoussetRosalie Lavoie
1710Jean-Francois PelletierMarie-Madeleine Lavoie
1714Rene DemersMarie-Madeleine Lavoie
1714Francois-Xavier LavoieMarguerite Savard
1716Gabriel DionMarie-Angelique Lavoie
1716Pierre LavoieMarie-Madeleine Tourneroche
... et plusieurs autres
Pour voir tous les mariages, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Baptêmes de la famille Lavoie
Voici quelques exemples de baptêmes de la famille Lavoie.
(Pour accéder à tous les baptêmes, devenez membre gratuitement)
Liste sépultures
1701Marie-Antoine LavoyeF
1705Joseph LavoyeM
1730Marguerite LavoieF
1730Jean-Baptiste LavoyeM
1730Agathe-Francoise LavoieF
1731Honore-Joseph LavoieM
1731Joseph-Honore LavoieM
1732Victoire-Desanges LavoieF
1732Jacques LavoieM
1732Louis LavoieM
1733Jean LavoieM
1733Antoine LavoieM
1733Basile LavoieM
1734Angelique LavoieF
1734Marie-Josephe LavoieF
1734Marie-Josephte LavoieF
1734Marie-Josephte LavoieF
1735Marie-Procule LavoieF
1735Procule LavoieF
1735Augustin LavoieM
... et plusieurs autres
Pour voir tous les baptêmes, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Sépultures de la famille Lavoie
Voici quelques exemples de sépultures de la famille Lavoie
(Pour accéder à toutes les sépultures, devenez membre gratuitement)
Liste sépultures
Remi Lavoie
Lavoie-Lionel
1736Ursule LavoieF
1739Francois-Xavier LavoieM
1741Marie-Rachel LavoieF
1743Apolline LavoieF
1744Louis-Marie-Jacques LavoieM
1748Henri-Marie LavoieM
1748Jean LavoieM
1748Jean-Baptiste LavoieM
1749Marguerite LavoieF
1752Jacques De-LavoieM
1752Jacques LavoieM
1755Zozime-Judith LavoieF
1756Angelique LavoieF
1758Anonyme LavoieM
1759Madeleine LavoieF
1761Brigitte LavoieF
1764Anonyme Lavoie
1768Jacques LavoieM
... et plusieurs autres
Pour voir tous les sépultures, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Personnalités célèbres de la famille Lavoie

Pour l’instant, aucun texte n’a été soumis pour cette famille.
Soyez le premier à soumettre un texte
MON ARBRE GÉNÉALOGIQUE
Ou demandez à un expert de faire
tout le travail pour vous.



Copyright © 2012 J.T. Recherches inc. | Dernière mise à jour: 2014-11-17