Site genealogique | la genealogie simplifiee
1-888-868-0005
(sans frais)
Connexion
Déjà membre ?

Famille Frappier | Généalogie, arbre généalogique et origines

Voir la liste de tous les Frappier

Pionniers de la famille Frappier

Hilaire Frappier : ANCÊTRE des FRAPPIER au CANADA et d'amérique, né 17 févriers 1647 à Saint-Barthélemy La Rochelle Charente Maritime France, décédé en 1707 à l’âge de 60 ans, Endroit indéterminé.

Sa profession : PIONNIER.

Fils de Jacques Frappier et de Marie Renay, St-Barthélémy-de- La- Rochelle (France)
Dimanche 14 Octobre 1668 il contracte devant le notaire Lecomte, son contrat de mariage.
Mardi 16 Octobre 1668 à l’église Notre-Dame de Québec, devant le curé Henri De Bernières, il épouse une filles du Roi arrivée à Québec le 03 juillet 1668 à bord du navire Nouvelle France Marie-Rose Petit, fille de Jean Petit,(métier cocher dans la ville de Paris), et de feu Jeanne Guéribou de St Germain l’Auxerrois; île de France.

De leur union naissent onze enfants : Marie-Jeanne, François, Pierre dit Michel, Joseph, Marie, Madeleine, Anne, Pierre, Philippe, Geneviève et Angélique Frappier.

De 1668 à 1670 : Nous savons qu’il s’était établit à La Potherie (Portneuf). Les documents sont plutôt avares de renseignement sur cette période. Son ami Gilles Masson possédait une terre au sud-ouest de la concession et d’autre côté à Hilaire Frappier et peu après on retrouve ces deux colons à Saint-Charles-des-Roches (Grondines).

Il s’établit à Saint-Charles-des-Roches (Grondines) en 1672, dont il en est un des fondateurs.

Le 28 Septembre 1672 : il reçoit des religieuses de l’Hôtel-Dieu de Québec une concession de deux arpents de terre de front par trente arpents de profondeur à St-Charles des Roches Grondines. Celle-ci est située entre Louis Foucher dit Laforest va par la suite résider à Sainte-Anne et Mathurin Boin qui retourne à Champlain. La délimitation des premières concessions est plus embrouillée du côté de Sainte-Anne de la Pérade, de ce côté également sont les terres de Gabriel Benoist, Louis Foucher, Mathurin Boin et Michel Desrosiers. On a l’impression que les propriétaires de la seigneurie et les colons eux même ne savent au juste où est la ligne de la démarcation de Grondine avec la seigneurie de Sainte-Anne de la Pérade.

Le 08 novembre 1673 : Frappier loue une vache pleine de 3 ans et demi sous-poil noir tacheté de blanc et paiera la location de sa vache vingt livres par année pour 3 ans en argent ou pelleterie (Fourrure) à Sébastien Liénard dit Durbois.

Le 7 juillet 1679 : En tant qu’habitant de Saint-Charles-des-Roches. Frappier adopte avec les autres habitants de l’endroit de se cotiser un règlement visant à obtenir un curé permanent. Il
cotisera pour la somme d’une livre et Michel Goron dit Petitbois paiera la dîme du grain de son habitation qu’il a tenant à Hilaire Frappier.

Le 10 Avril 1680 : Hilaire Frappier signe en faveur du Sieur Jacques Le Neuf une obligation au montant de 160 livres pour marchandises livrées, il y a treize ou quatorze ans, il hypothèque sa concession des Grondines en faveur du Sieur.

Le 2 Novembre de la même année : il loue pour deux ans l’habitation et la maison du sieur François Chavigny de la Chevrotière à Sainte-Anne-de-la-Pérade, à raison de quatre minots de blé par arpent de terre nette. Il promet de défricher un arpent par année en retour de 35 livres.

Au recensement de 1681 à Grondines : il possède cinq bêtes à cornes, trois arpents de terre en valeur.

Il faut toutefois à ces colons d’autres revenus que la culture du sol qui leur fournit à peine la subsistance de base, quelques-uns font la traite des fourrures. Hilaire Frappier, son ami Gilles Masson, son frère Jean-Paul Masson, Antoine Leduc et Jean Hébert, sont des coureurs des bois reconnus.

Le 17 février 1681 : il vend sa terre de Grondines à Louis Hamelin au prix de 20 livres.

Le 12 Juillet 1683 : le sieur René-Louis Chartier de Lotbinière lui concède une terre de quatre arpents de front par trente arpents de profondeur dans sa seigneurie de Lotbinière.

Le 22 Janvier 1690, Toutefois, c’est à Batiscan qu’il va par la suite s’établir. Il loue la terre de Suzanne Neveu, (fille de Philippe Nepveu) veuve de Nicolas Pot, mais il se désiste de ce bail le 9 Septembre 1692. Il quitte par la suite cette région pour revenir ce fixer à la Basse-Ville de Québec où il a toujours sa maison situé sur la rue Champlain, à la pointe au Cap-au-Diamant, cul de sac qui traverse la rue Demeule, avec quai qu’il a construit à la demande du Roy de France. Le 10 Août 1695: il habite encore là lors du contrat de mariage de son fils Michel Frappier dit Hilaire.

Le 8 Mars 1700 au nom de Louis D’amours, le sieur René Hubert lui concède un emplacement de trente pieds de front, rue Champlain, à prendre depuis l’emplacement du sieur Neveu jusqu’à celui de François Ducarreau.

On ne connait pas la date précise du décès de Hilaire. On sait cependant qu’il est présent au mariage de sa fille Marie-Madeleine Frappier et de Pierre Estève, le 12 avril 1706 à Québec.

Le 04-08-1707 à Québec à lieu le baptême de Jean Bourdelon fils de Mathurin Bourdelon et Élisabeth Charbonneau, on retrouve Rose Petit elle se dit veuve de Hilaire Frappier et amie de Élisabeth et marraine de Jean
----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le 17 Avril 1713 devant le notaire F. Rageot de Beaurivage contrat de mariage entre Jean Jo dit Irlande, soldat d'une compagnie des troupes; et Marie-Rose Petit, veuve de Hilaire Frappier. Mariage annulé.

Le 04 avril 1714 devant notaire François Rageot contrat de mariage entre Marie-Rose Petit veuve d’Hilaire Frappier et François De Chambre.

Votez pour ce texte :
6

Soumis par
Yves F.

Le premier Frappier : Hilaire Frappier marié a Marie-Rose Petit (fille du roi). Il on eu Michel Frappier comme fils.
Votez pour ce texte :
4

Soumis par
Karianne T.

Le patronyme FRAPPIER tire son nom de l’ancien français

Le batailleur se verra surnommer Bataille, Batailler ou Bataillard sinon Frappier. C’est de la que vient le nom des Frappier qui en ancien français signifie l’homme qui frappe, agitation, bruit. C’est un surnom de l’ouest de la France, mais il est bien évident qu’il a été donné à plusieurs individus de la région qu’une racine unique à gardé se nom. Les Frappier sont originaire de Talmont St Hilaire patelin de Vendée France situé entre les Sables d’Olonne et Luçon. Au moyen âge se port était utilisé pour exporter le sel des marais Vendée depuis il est ensablé. En Amérique du Nord de l’union Frappier/Petit, les fils sont dit Hilaire qui son souche et assurent la pérennité du patronyme et aussi du prénom de leur père. Et certains de leurs descendants adoptent ce surnom formant ainsi une branche de cette famille québécoise de souche différent :Frappiere Frappied, Frappiem, Saint-Hilaire, Beaunoyer, Belhumeur, Bonaventure, Bonneterre, Bonoyer, Brunet, Footie aux USA, Gratton, Lalimandère, Lambert, Laventure, Strikefoot aux USA, St Mars, Viel, se sont tous des descendant Frappier avec lesquels on les confond parfois.

Dans les registres les plus anciens Poitou France.

Arbert Frappier écuyer, épousa Dérisée De Châteaumur et à cette occasion Guillaume de Belleville, Jeanne de Châteaumur et Olive de Châteaumur, promirent, 16 aoûts 1296, 140 livres de dot à leur sœur.






Votez pour ce texte :
4

Soumis par
Yves F.

Soumettre un texte

Origine du nom de famille Frappier

Origine Frappier: issue d'un sobriquet

Le surnom Frappier fut attribué à l’un de vos ancêtres vers le XI ème siècle à l’époque de la formation des noms héréditaires. Ce dernier, une fois dénommé par ses pairs, créait sa propre famille autour de ce nom.

Frappez : Porté dans le Nord et en Belgique, paraît être une variante de Frapier, Frappier.

Frapier : Le nom est porté aussi notamment dans le Loir-et-Cher. Variantes : Frappier (85, 79), Frapié. Il pourrait correspondre à l'ancien français "frapier" (= agitation, bruit) comme surnom d'un homme violent, mais il semble qu'on ait plutôt affaire à un nom de métier (cf. Thomas le Frapier, cité dans le censier de Saint-Merry de Paris, où il est aussi appelé Thomas le Frepier). Dans ce cas, il s'agit certainement d'un fripier (ancien français "frape", variante de "fripe").

Le batailleur se verra surnommer Frappier : ce surnom aurait été bien approprié pour identifier un homme aux manières : frappé à coups répétitifs, bruyantes agitation, bruit. C’est de la vient l’origine en ancien français le nom Frappier. C’est un surnom de l’ouest de la France, mais il est bien évident qu’il a été donné à plusieurs individus de la région qu’une racine unique à gardé se nom. Les Frappier sont originaire de Talmont St Hilaire patelin de Vendée France situé entre les Sables d’Olonne et Luçon. Au moyen âge se port était utilisé pour exporter le sel des marais Vendée depuis il est ensablé, (Réf : Jacques Frappier un cousin de France). Le grand Armorial de France fait mention d’une famille Frappier qui établit sa maison ancestrale dans la région de Poitou France. Premier colon du début de la nouvelle France on fait référence à Hilaire Frappier de la Chapelle, La Rochelle France qui épouse Marie-Rose Petit fille du Roy de St-Germain de l’Auxerois Paris. (ligné de la famille Frappier du Poitou) immigra au Québec Canada en 1668. En Amérique du Nord de l’union Frappier/Petit, les fils sont dit Hilaire qui son souche et assurent la pérennité du patronyme et aussi du prénom de leur père. Et certains de leurs descendants adoptent ce surnom et nom déformant et formant ainsi une branche de cette famille québécoise de souche différent : Frapier, Frapiée, Frapie, Frapiet, Frapaid, Farapier, Frappied, Frappien, Frappié, Frapplier, Ferrapié, Freppier, Frappiez, Beaunoyer, Belhumeur, Bonaventure, Bonneterre, Bonoyer, Brunet, Gratton, Lalimandère, Lambert, Laventure, St Mars, Viel, (aux États-Unis USA quelque souche sont Footie, Foote et Strikefoot) se sont tous des descendant Frappier avec lesquels on les confond parfois.
Votez pour ce texte :
0

Soumis par
Yves F.

Soumettre un texte

Personnalités célèbres de la famille Frappier

Armand Frappier, en relatant la vie du Docteur Armand Frappier, homme de science, médecin microbiologiste né a Valleyfield, (un vaccin pour sa mère) permet de découvrir comment sont née sa vocation scientifique et sa passion pour les sciences. Quand il réalise les hécatombes causées par les maladies contagieuse (tuberculose, diphtérie, typhoïde, variole) dans sa propres familles (sa mère et un de ses petit frère vont mourir de la tuberculose) à Montréal et un peut partout au Québec. Il décide de s’y attaquer par médecine préventive. Invité à l’institue pasteur à Paris au techniques de préparation du vaccin BGC, le Dr Armand Frappier va réussir à enrayer la propagation de la tuberculose par ses vaccination au Québec, il met sur pied des institutions et des organismes, il est directeur fondateur des laboratoire a l’hôpital St-Luc Montréal, directeur fondateur de l’institut microbiologie et d’hygiène de l’université de Montréal, cet établissement est devenu l’institut Armand Frappier et est le plus connu, qui vont savêrer fort utiles dans sa lutte contre la propagation de plusieurs maladie telles que la grippe et la poliomyélite. Une carrière scientifique peut naître de bien des manières, par amour de la recherche pure, par goût de fabriquer des choses, par désir d’être utile à son milieu. C’est aussi une affaire de cœur.
Votez pour ce texte :
0

Soumis par
Yves F.

Soumettre un texte
Mariages de la famille Frappier
Notre banque de données contient 1758 actes de mariage de la famille Frappier, en voici quelques exemples.
(Pour accéder à tous les mariages, devenez membre gratuitement)
Liste mariages
1645FRAJacques FrappierMarie Renee-Dugue
1668Quebec, QcHilaire FrappierMarie-Rose Petit
1696Quebec, QcMichel Frappiez-HilaireMarguerite Lesiege
1696Quebec, QcMichel FrappierMarguerite Lesiege
1696Quebec, QcPierre Duranceau-Brindamour-RonseauMarie-Jeanne Frappier
1706Quebec, QcPierre Esteve-Stebre-LajeunesseMarie-Madeleine Frappier
1710Quebec, QcJacques CoquetAnne Frappier
1725Quebec, QcJoseph Clarton-Clareton-LatoqueMarie-Anne Frappier
1726Sorel, QcJoseph Frappier-HilaireMarie-Pierre Guignard-Guignar
1727Berthierville, QcMichel Frappier-BonneterreMarie-Anne Beaugrand
1730Saint-Sulpice, QcJean-Baptiste Riel-L-IrlandeMarie-Louise Frappier
1730Saint-Sulpice, QcJean-Baptiste Riel-L-IrlandeLouise Frappier
1730Saint-Sulpice, QcJean-Baptiste RielM.-Louise Frappier
1732Quebec, QcJean-Baptiste ParentMarie Frappier
1740Saint-Antoine-De-Lavaltrie, QcAntoine HetuMarie-Antoinette Frappier
1742Saint-Antoine-De-Lavaltrie, QcLouis Frappier-BonaventureMadeleine Riel
1749Louiseville, QcJoseph FrappierUrsule Lesage
1750Louiseville, QcAntoine FrappierMarie-Josephte Lesage
1751Saint-Antoine-De-Lavaltrie, QcJean-Francois PlanteM.-Agathe Frappier
1752Berthierville, QcLouis FrappierCatherinne Plante
... et plusieurs autres
Pour voir tous les mariages, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Baptêmes de la famille Frappier
Voici quelques exemples de baptêmes de la famille Frappier.
(Pour accéder à tous les baptêmes, devenez membre gratuitement)
Liste baptêmes
1730Saint-Ours, QCJoseph FrappierM
1733Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCPierre FrapierM
1733Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCPierre FrappierM
1734Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Charlotte FrappierF
1740Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCAntoine-Sulpice Frappier-BonneterreM
1740Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCAntoine-Sulpice Frappier-BonneterreM
1740Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Antoine Frappier-BeaunoyerM
1742Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCJoseph FrappierM
1742Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Louise FrappierF
1742Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCElizabet-Amable Frappier
1743Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCJoseph FrappierM
1744Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Louise FrappierF
1745Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCAntoine-Hilaire FrappierM
1746Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Therese FrappierF
1746Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCJoseph FrappierM
1747Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Magdeleine FrapierF
1749Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Archange Frappier-BonnaventureF
1750Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Catherine FrappierF
1751Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Joseph FrappierM
1752Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Louise FrappierF
... et plusieurs autres
Pour voir tous les baptêmes, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Sépultures de la famille Frappier
Voici quelques exemples de sépultures de la famille Frappier
(Pour accéder à toutes les sépultures, devenez membre gratuitement)
Liste sépultures
1733Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCPierre Frappier-Bonoyer
1742Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCJoseph Frappier
1744Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCJoseph Frappier
1746Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Therese Frappier-Beaunoyer
1746Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCGenevieve Frappier
1747Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Magdeleine Frappier
1748Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCCatherine Frappier
1749Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Archange Frappier-Bonnaventure
1750Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCCatherine Frappier
1751Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Joseph Frappier
1752Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCLouis Bonaventure-Frappier
1752Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCLouis Frappier-BonaventureM
1754Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCJoseph Frappier
1756Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Catherinne Frappier
1758Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCCatherinne Frappier
1760Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCAntoine-Amable Frappier
1761Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Francoise Frappier-Boneterre
1762Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCM.Therese Frappier
1762Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCAnonyme Frappier
1763Saint-Antoine-de-Lavaltrie, QCAntoine Frappier
... et plusieurs autres
Pour voir tous les sépultures, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

COMMENCER MON ARBRE GÉNÉALOGIQUE
Ou demandez à un expert de faire
tout le travail pour vous.



Copyright © 2016 J.T. Recherches inc. | Dernière mise à jour: 2016-04-11