Site genealogique | la genealogie simplifiee
1-888-868-0005
(sans frais)
Connexion
Déjà membre ?

Famille Beaudry | Généalogie, arbre généalogique et origines

Noms de famille similaires: Baudriau, Baudry, Beaudrias, Beaudriau, Beaudriault
Voir la liste de tous les Beaudry

Pionniers de la famille Beaudry

Texte soumis par Cécile M. Originaire de St-Jean de Velluire en Poitou, Toussaint Baudry vint au Canada dans les années 1664-1666. Certains pensent même qu'il fit la traversée en 1664 avec Jeanne Mance, qui revenait alors de son dernier voyage en France. Quoi qu'il en soit, à son arrivée il se fixait à Montréal, où le 2 juillet 1666 il recevait de Monsieur de Maisonneuve la concession d'une terre à la Pointe-aux-Trembles.

Cependant, s'estimant sans doute trop nouvellement arrivé dans le pays pour se mettre à son compte, Baudry préféra se placer comme domestique. Et c'est ainsi qu'en 1667, nous le trouvons donc parmi le personnel de l'Hôpital de Montréal, devenu l'Hôtel-Dieu, dont Jeanne Mance était administratrice.

Qui ne connait pas Jeanne Mance? Co-fondatrice de Montréal, pionnière du premier hôpital dans cette ville, elle a puissamment contribué au rôle colonisateur puis à l'établissement de la France au Canada. Elle peut à ce titre être considérée comme une de nos "gloires nationales". L'Hôpital dont elle assumait encore en 1667 la direction représentait une grosse organisation pour l'époque. La ferme à elle seule était de 100 arpents, et l'on conçoit que l'exploitation d'une telle superficie demandait de la main-d'oeuvre. Toussaint Baudry était assuré de ne pas manquer de travail.

Il est probable que votre ancêtre resta au service de Jeanne Mance jusqu'à son mariage. Le 24 novembre1670, il épousa donc Barbe Barbier, fille d'un des derniers pionniers de Ville-Marie. Jeanne Mance lui avait fait l'honneur d'assister comme témoin à son contrat de mariage passé quelques jours plus tôt.

Lors du recensement de 1681, Toussaint Baudry déclara qu'il était couvreur. C'était de fait son métier principal, qui ne l'empêchait d'ailleurs pas de cultiver une terre de 25 arpents.

Il faut croire enfin que votre ancêtre jouissait de l'estime et de la considération de ses co-paroissiens de la Pointe-aux-Trembles, car en 1679 il fut élu marguillier de sa paroisse.

Toussaint voit le jour vers 1642 à Velluire, paroisse de St-Jean dans l'ancienne province française du Poitou, aujourd'hui dans le département de la Vendée. Il quitte La Rochelle au printemps de 1664 en compagnie de 50 hommes engagés pour travailler au Canada. Toussaint est destiné à Ville-Marie, région vivant sous la menace constante des Iroquois. Deux hommes sont même massacrés à l'île Ste-Hélène le 9 août de la même année.

Toussaint est d'abord domestique à l'Hôtel-Dieu, alors administré par Jeanne Mance. Il cultive en même temps un lopin de terre dans le voisinage de ce qui est aujourd'hui Verdun. Absent de Ville- Marie en 1668 et 1669, on suppose qu'il a décidé d'aller aux Outaouais chercher des fourrures.

En 1670, devenu fermier à l'âge de 28 ans, il épouse Barbe Barbier, fille de Gilbert dit Le Minime et de Catherine de Lavaux. Le recensement de 1681 nous apprend que les Beaudry vivent à Pointe-aux-Trembles sur l'Ile de Montréal et que cinq enfants mangent à leur table.

Le 3 novembre 1681, Toussaint déclare un autre métier: couvreur. Il passe un marché ce jour-là avec la fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal pour couvrir l'église en construction au coût de 4 500 livres. Les marguilliers se déclarent lésés, trouvant que le juste prix se situe plutôt à mi-chemin de la somme offerte. Le contrat est résilié et notre couvreur se trouve sans couverture à parachever!

Dix enfants sont nés de cette «beaudrerie» de Pointe-aux-Trembles. Seul le cadet Siméon né le 24 janvier 1694 ne voit pas la fin de l'année. Sa mère meurt trois heures après lui avoir donné le jour. Toussaint la suit dans la tombe l'année suivante. Le père Lebel termine son propos sur l'ancêtre d'aujourd'hui par ces paroles évocatrices:

« Toutes les eaux de cette descendance Beaudry viennent de la source limpide et claire de Barbe et de Toussaint. Ne pas connaître la source de sa rivière, c'est ignorer sa géographie; ne pas connaître ses ancêtres, c'est ignorer son histoire. Il est difficile de savoir où l'on va, si l'on ignore d'où l'on vient. »
Votez pour ce texte :
28

Soumis par
MesAieux.com

Toussaint Beaudry né vers 1641 à Saint-Jean-de-Velluire au Poitou, fils de Louis Beaudry et de Vincente Godet, se marie avec Barbe Barbier (16 ans), fille de Gilbert Barbier et de Catherine De La Vaux, le 24 novembre 1670 à Montréal. Ils auront 10 enfants. Il fait commerce des terres autour de Montréal ce qui lui permet de vivre à l'aise, et même de prêter de l'argent à d'autres. En 1680, il est marguiller en charge de Pointe-aux-Trembles. C'est là que son épouse meurt le 24 janvier 1694. Il y décède le 9 août 1695. À sa mort, excluant la valeur de ses terres, il possède meubles et bétails d'une valeur de 2096 livres.
Votez pour ce texte :
20

Soumis par
MesAieux.com

Soumettre un texte

Origine du nom de famille Beaudry

BEAUDRY - nom d'origine germanique 'Baldric' de 'bald' audacieux et 'ric' puissant. Variantes connues: BAUDRY.
Votez pour ce texte :
12

Soumis par
MesAieux.com

Originaire de St-Jean de Velluire en Poitou, Toussaint Baudry vint au Canada dans les années 1664-1666. Certains pensent même qu'il fit la traversée en 1664 avec Jeanne Mance, qui revenait alors de son dernier voyage en France. Quoi qu'il en soit, à son arrivée il se fixait à Montréal, où le 2 juillet 1666 il recevait de Monsieur de Maisonneuve la concession d'une terre à la Pointe-aux-Trembles.

Cependant, s'estimant sans doute trop nouvellement arrivé dans le pays pour se mettre à son compte, Baudry préféra se placer comme domestique. Et c'est ainsi qu'en 1667, nous le trouvons donc parmi le personnel de l'Hôpital de Montréal, devenu l'Hôtel-Dieu, dont Jeanne Mance était administratrice.

Qui ne connait pas Jeanne Mance? Co-fondatrice de Montréal, pionnière du premier hôpital dans cette ville, elle a puissamment contribué au rôle colonisateur puis à l'établissement de la France au Canada. Elle peut à ce titre être considérée comme une de nos "gloires nationales". L'Hôpital dont elle assumait encore en 1667 la direction représentait une grosse organisation pour l'époque. La ferme à elle seule était de 100 arpents, et l'on conçoit que l'exploitation d'une telle superficie demandait de la main-d'oeuvre. Toussaint Baudry était assuré de ne pas manquer de travail.

Il est probable que votre ancêtre resta au service de Jeanne Mance jusqu'à son mariage. Le 24 novembre1670, il épousa donc Barbe Barbier, fille d'un des derniers pionniers de Ville-Marie. Jeanne Mance lui avait fait l'honneur d'assister comme témoin à son contrat de mariage passé quelques jours plus tôt.

Lors du recensement de 1681, Toussaint Baudry déclara qu'il était couvreur. C'était de fait son métier principal, qui ne l'empêchait d'ailleurs pas de cultiver une terre de 25 arpents.

Il faut croire enfin que votre ancêtre jouissait de l'estime et de la considération de ses co-paroissiens de la Pointe-aux-Trembles, car en 1679 il fut élu marguillier de sa paroisse.

Toussaint voit le jour vers 1642 à Velluire, paroisse de St-Jean dans l'ancienne province française du Poitou, aujourd'hui dans le département de la Vendée. Il quitte La Rochelle au printemps de 1664 en compagnie de 50 hommes engagés pour travailler au Canada. Toussaint est destiné à Ville-Marie, région vivant sous la menace constante des Iroquois. Deux hommes sont même massacrés à l'île Ste-Hélène le 9 août de la même année.

Toussaint est d'abord domestique à l'Hôtel-Dieu, alors administré par Jeanne Mance. Il cultive en même temps un lopin de terre dans le voisinage de ce qui est aujourd'hui Verdun. Absent de Ville- Marie en 1668 et 1669, on suppose qu'il a décidé d'aller aux Outaouais chercher des fourrures.

En 1670, devenu fermier à l'âge de 28 ans, il épouse Barbe Barbier, fille de Gilbert dit Le Minime et de Catherine de Lavaux. Le recensement de 1681 nous apprend que les Beaudry vivent à Pointe-aux-Trembles sur l'Ile de Montréal et que cinq enfants mangent à leur table.

Le 3 novembre 1681, Toussaint déclare un autre métier: couvreur. Il passe un marché ce jour-là avec la fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal pour couvrir l'église en construction au coût de 4 500 livres. Les marguilliers se déclarent lésés, trouvant que le juste prix se situe plutôt à mi-chemin de la somme offerte. Le contrat est résilié et notre couvreur se trouve sans couverture à parachever!

Dix enfants sont nés de cette «beaudrerie» de Pointe-aux-Trembles. Seul le cadet Siméon né le 24 janvier 1694 ne voit pas la fin de l'année. Sa mère meurt trois heures après lui avoir donné le jour. Toussaint la suit dans la tombe l'année suivante. Le père Lebel termine son propos sur l'ancêtre d'aujourd'hui par ces paroles évocatrices:

« Toutes les eaux de cette descendance Beaudry viennent de la source limpide et claire de Barbe et de Toussaint. Ne pas connaître la source de sa rivière, c'est ignorer sa géographie; ne pas connaître ses ancêtres, c'est ignorer son histoire. Il est difficile de savoir où l'on va, si l'on ignore d'où l'on vient. »
Votez pour ce texte :
6

Soumis par
Cécile M.

Soumettre un texte

Personnalités célèbres de la famille Beaudry

Prudent Beaudry (1816 - 1893) était un homme politique américain d'origine canadienne-française. Maire de Los Angeles, il succéda à James R. Toberman en 1874 et gouverna la ville pendant deux années.

Prudent Beaudry naît à Mascouche le 24 juillet 1816. D'une énergie, d'un dynamisme et d'une sagacité hors pair, Prudent Beaudry fut le premier agent immobilier d'envergure en Californie. Il amassa cinq fortunes, en perdit quatre et devint l'un des maires les plus célèbres de l'histoire de Los Angeles.

Source : Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Prudent_Beaudry

Prudent et ses illustres frères sont des descendants directs de Toussaint Baudry et Barbe Barbier.

Louis-Joseph Papineau dit Montigny (1786-1871)est également rattaché à l'arbre des Baudry par sa grand-mère Marie-Josèphe Baudry (1729-1814)

Source : Base de données de l'Association des Truteau d'Amérique www.truteau.org


Votez pour ce texte :
0

Soumis par
Louise T.

Soumettre un texte
Mariages de la famille Beaudry
Notre banque de données contient 6142 actes de mariage de la famille Beaudry, en voici quelques exemples.
(Pour accéder à tous les mariages, devenez membre gratuitement)
Liste mariages
1636FRAJean CendrePerrine Baudry
1647Trois-Rivieres, QcUrbain Beaudry-LamarcheMadeleine Boucher
1649Quebec, QcPierre MicheletPerinne Beaudry-Baudry
1665Antoine Beaudry-L’epinetteCatherine Guyard
1665Montreal, QcAntoine Beaudry-Baudry-L-EpinetteCatherine Guiard
1670Trois-Rivieres, QcJacques LefebvreMarie Beaudry
1670Montreal, QcToussaint Beaudry-BaudryBarbe Barbier
1672Trois-Rivieres, QcJacques DuguayJeanne Beaudry-Lamarche
1681Trois-Rivieres, QcJean Puybard-De-MaisonneuveMagdeleine Beaudry
1682Quebec, QcGuillaume Beaudry-DesbuttesJeanne Soulard
1683Beauport, QcPierre ParentMarguerite Baugis
1687Trois-Rivieres, QcFrancois PoissonMarguerite Beaudry
1687Montreal, QcPierre Thibault-L-EveilleCatherine Beaudry
1687Pierre Thibault-L-EveilleCatherine Beaudry
1688Boucherville, QcMarien Tailhandier-LabaumeMadeleine Beaudry
1691Trois-Rivieres, QcJacques RondeauFrancoise Beaudry
1692Montreal, QcGuillaume CavelierBarbe Beaudry
1693Montreal, QcFrancois VaudryMarie Brouillet
1697Montreal, QcToussaint BeaudryFrancoise Archambault
1698Boucherville, QcJacques Hubert-LacroixMarie-Madeleine Beaudry
... et plusieurs autres
Pour voir tous les mariages, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Baptêmes de la famille Beaudry
Voici quelques exemples de baptêmes de la famille Beaudry.
(Pour accéder à tous les baptêmes, devenez membre gratuitement)
Liste baptêmes
1730Repentigny, QCAntoine BaudriM
1730Repentigny, QCAntoine BeaudryM
1731Repentigny, QCJoseph BeaudryM
1733Repentigny, QCUrbain BaudriM
1734Repentigny, QCMarianne BeaudryF
1736Repentigny, QCM.Joseph BaudryM
1737Repentigny, QCAgathe BeaudryF
1739Repentigny, QCAgathe BeaudryF
1740Repentigny, QCM.Theresse Beaudry
1740Repentigny, QCM.Joseph BeaudryM
1741Repentigny, QCM.Charlotte BeaudryF
1742Repentigny, QCM.Agathe BeaudryF
1743Repentigny, QCAugustin BeaudryM
1744Repentigny, QCLouis BeaudryM
1744Repentigny, QCTheresse Beaudry
1745Repentigny, QCTheresse Beaudry
1746Repentigny, QCLouis BeaudryM
1747Repentigny, QCJean-Baptiste BeaudryM
1749Repentigny, QCFrancoisse Beaudry
1750Repentigny, QCAgath Beaudry
... et plusieurs autres
Pour voir tous les baptêmes, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

Sépultures de la famille Beaudry
Voici quelques exemples de sépultures de la famille Beaudry
(Pour accéder à toutes les sépultures, devenez membre gratuitement)
Liste sépultures
Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCM.Jeanne Beaudry
1706Champlain, QCMarguerite Baudry
1734Baie-du-Febvre, QCMarie Baudry
1734Baie-du-Febvre, QCMarie BeaudryF
1737Repentigny, QCAgathe Beaudry
1739Repentigny, QCAgathe Beaudry
1740Repentigny, QCLouisse Beaudry
1741Repentigny, QCM.Joseph Beaudry
1741Longueuil, QCMarie-Anne BeaudryF
1741Repentigny, QCM.Theresse Beaudry
1741Repentigny, QCM.Charlotte Beaudry
1742Saint-Joseph-de-Lanoraie, QCJeanne BeaudryF
1743Repentigny, QCAugustin Beaudry
1744Repentigny, QCLouis Beaudry
1747Repentigny, QCJean-Baptiste Beaudry
1749Repentigny, QCFrancoisse Beaudry
1750Repentigny, QCAgathe Beaudry
1752Repentigny, QCLaurent Beaudry
1754Repentigny, QCPierre Beaudry
1754Repentigny, QCMarie Beaudry
... et plusieurs autres
Pour voir tous les sépultures, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous.

COMMENCER MON ARBRE GÉNÉALOGIQUE
Ou demandez à un expert de faire
tout le travail pour vous.



Copyright © 2016 J.T. Recherches inc. | Dernière mise à jour: 2016-04-11